Déranger, jusqu'à temps qui vont en venir par s'résigner

09 janvier 2008

SUicide et tempête

Un peu à la Shakespeare, la tempête du monde est un problème et le suicude est une solution. Quand j'étais petit, je ne comprenais pas pourquoi mon prof de 5ième année disait que ceux qui se suicidaient n'avaient pas le choix, car d'après moi on l'a le choix........Et parfois c'Est ce choix qui est le meilleur.....Cela peut paraître absurde, mais c'Est ce que je crois. Le suicude devrait être mieux accepté. C'Est vrai que cela doit être difficile pour les proches de l'illuminé, mais ils devraient avant tout comprendre que c'était pour son bien!

Posté par anarchoriste à 02:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 décembre 2007

[.....]

Il y en a qui me font chier. L'ignorance me fait chier, elle me fait terriblement chier. Les gens me font tous chier. Merde que j'aime pas beaucoup de monde dans cet univers merdique. C'Est très facile me déplaire, mais très difficile me plaire, alors les chanceux ui croient être des êtres chers, vous avez 50% de chance que cela soit des faux espoirs!

Les gens s'occupent d'eux même et se fou des autres. Je ne suis pas le premier qui le dit:" L'INDIVIDUALISME TUE", mais je ne serai pas le dernier. Tout le monde commence à s'en rendre compte. Un jour je ferai la liste je tout ce qui me fait chier royalement, mais pas aujourd'hui, par en cette journée de fête...Dire que cela aurait pu faire son temps...une chance que non sinon je ne crois pas que je serais là en train d'écrire cela...Ah que je me déteste.....

Posté par anarchoriste à 04:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Biface

Bipolaire et Bisexuelle. Ça c'est être dans les cordes du moule occidentale! Mais je suis encore vivant et j'ai toute ma tête...

Posté par anarchoriste à 04:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2007

l'Homosexualité et suicude

La frivolité que les actes peuvent avoir est parfois démentante. J'agis et je n'agis pas. Je le fais, mais je ne le fais pas. C'Est pûrement instinctif, ou bien cela est forcé la serrure. JE ne suis pas un robot rouillé, mais je ne suis pas non plus un grand sportif. J'écris et je lis, je vis et je joui. JE suis nul en orthographe, mais je suis un grand penseur. Je sais remettre en question, je sais en fat tout remmettre en question. Pourquoi, je ne suis pas capable de remettre tout en question. ON dirait que tout ce qui esxite est là pour déranger....

J'imagine que la personne ou bien l'objet qui nous a créé n'avait pas l'intention que des milliers de gens commencent à remmettre en cau se le modèle parfait, celui de l'humain. Seul dans cette mare de monde, j'ai l'impression que personne ne rattrappe personne. Tout le monde tombe s'en jamais s'en apercevoir. Sauf bien sûr ceux d'entre nous qui ont le courage de s'enlever la vie. Des héros ou bien des zéros? Certains les traiteront de lâches, car ils n'ont pas été capable de savoir défier les barrières que la providence à mise sur le chemin de ces gens. Moi je dis qu'ils sont les seuls avoir eu le courage de faire face à eux-mêmes, et de s'avouer vaincu face au génie et à l'adversité que nous donne notre doute.

Soeurs et frères, ne lâchont pas le combat. Doutons et remmettons et question le modèle, que on nous a endoctrinné durant toute l'histoire de notre dieu le doute. Pour la vie et la solitude....ou bien pour la mort et la quiétude.....

Posté par anarchoriste à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2007

Merde

Encore une feuille qui ne retouveras plus son arbre, je pense que oui, mais bon....on n'apprendras pas à un vieux singe à faire la grimace.....Ah sacré philosophie, c'Est tellement large. Considéré comme la science de la pensée, moi je trouve que c'Est la meilleur façon de s'en sortir dans une conversation qui ne mène nul part, où je suis cloué au mur...Je l'aime et je la haïs. Merde que je l'aime...Vive les relations amour haine. Elle permet de dire tout sans ne rien dire. Qu'est ce qui est mieux, commettre ou bien subir l'injustice, sacré Socrate, tu les as les questions. QU'est ce que le bonheur? Défénis moi le bonheur? et là, la définition qu'on me donnera, je demanderai de me définir un mot qu'ils auront dit...Et cette petites ritournelles, je la continues jusqu'à la fin de la vie.........Ce n'est plus de la philo, c'Est rendu de l'épistémologie...et c'Est vachement bien. En fait, il y a la philosophie de tout: des chiens, des rats, des hommes, des femmes, des ados? peut-être..

Merde, en passant à des choses qui me font chier, c'Est la non simplicité des ordures de nos jours. En fait je les appellent ordures, car ils empestent la pudeur vierge de l'ignorance et de la non-vigilance. (merde que cela ne veut dire quelque chose seulement qu'à moi) j'en côtoit des ordures, et je leur parle. IL y en a même a qui je touche, mais parfois je me rend compte comment tout est wow! Parfois j'ai l'impression que j'entend des blagues, que les gens ne sont pas sérieux. C'est étonnant comment de si petite cervelles peuvent dire desi grandes anneries. Eh! meRDE ! Ah vrai je suis sûr de ne pas être mieux, mais bon au moins je sais qu'ils existent.....(wow, je suis un maître des parrallèles entre la philo et les ordures......]

Posté par anarchoriste à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

[...]

C’est le cancer qui te crée

En sans cesse répétition

C’est la foi de l’opinion

Brûle, brûle au bûcher

C’est toujours à la potence

Que les esprits intenses immenses

Submerge la raison délicate

Brûle, brûle tu es écarlate

C’est le cancer qui te crée

Création pour des siècles et des siècles

Amène moi pour des siècles et des siècles

Brûle, brûle le mal-aimé

Posté par anarchoriste à 06:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est cool, être cool....bof

Les paraboles chrétiennes décrites,

Dans les paragraphes de la Sainte-Bible,

Paralyse les cerveaux déjà paralytiques,

Par des parasites dogmatiques,

Qui parade en vendant leurs paradis,

N’est ce pas de la paraphrénie,

De vouloir parachuter des phénomènes paranormaux,

Qui parle du paraclet,

Qui peut guérir les paraplégiques,

N’est ce pas de la paraphrénie,

D’exploiter les paranoïaques du paralogisme,

Tous paramagnétique avec la parapsychologie,

N’est ce pas de la paraphrénie?,

Paradoxalement aux pensées de Dieu et,

Parallèlement  aux idées de Sartre,

Paramètres du paradigme marxiste

C’est l’opium du peuple!

Posté par anarchoriste à 06:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]