20 décembre 2007

l'Homosexualité et suicude

La frivolité que les actes peuvent avoir est parfois démentante. J'agis et je n'agis pas. Je le fais, mais je ne le fais pas. C'Est pûrement instinctif, ou bien cela est forcé la serrure. JE ne suis pas un robot rouillé, mais je ne suis pas non plus un grand sportif. J'écris et je lis, je vis et je joui. JE suis nul en orthographe, mais je suis un grand penseur. Je sais remettre en question, je sais en fat tout remmettre en question. Pourquoi, je ne suis pas capable de remettre tout en question. ON dirait que tout ce qui esxite est là pour déranger....

J'imagine que la personne ou bien l'objet qui nous a créé n'avait pas l'intention que des milliers de gens commencent à remmettre en cau se le modèle parfait, celui de l'humain. Seul dans cette mare de monde, j'ai l'impression que personne ne rattrappe personne. Tout le monde tombe s'en jamais s'en apercevoir. Sauf bien sûr ceux d'entre nous qui ont le courage de s'enlever la vie. Des héros ou bien des zéros? Certains les traiteront de lâches, car ils n'ont pas été capable de savoir défier les barrières que la providence à mise sur le chemin de ces gens. Moi je dis qu'ils sont les seuls avoir eu le courage de faire face à eux-mêmes, et de s'avouer vaincu face au génie et à l'adversité que nous donne notre doute.

Soeurs et frères, ne lâchont pas le combat. Doutons et remmettons et question le modèle, que on nous a endoctrinné durant toute l'histoire de notre dieu le doute. Pour la vie et la solitude....ou bien pour la mort et la quiétude.....

Posté par anarchoriste à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur l'Homosexualité et suicude

Nouveau commentaire